(Windows NT 10.0; Win64; x64; rv:70.0) Gecko/20100101 Firefox/70.0 (compatible; Ypikaybot/1.1; + http://www.ypikay.fr/bot.php )

  40 pourcents de réduction du trafic chez HOP!, la filiale d'Air France.

La CGT s’attend à une réduction de 40 % des emplois chez Hop !, soit environ 1200 suppressions de postes sur les 2 700 actuels. (Claude Prigent)

    Cette décision répond à une demande de l’État, qui, après avoir accordé à Air France un soutien financier de 7 milliards d’euros, dont 4 milliards de prêts bancaires garantis à 90 % par l’État et 3 milliards de prêts directs de l’État, lui avait demandé d’améliorer sa rentabilité et son impact environnemental, et d’entamer une réflexion sur son réseau en France.

La capacité va être réduite de 40% sur la période d’ici à 2021, avec la fermeture de destinations, lorsqu’il y a une alternative ferroviaire à moins de 2h30 et lorsque ce service n’alimente pas le hub de Roissy-Charles-De-Gaulle, a expliqué Benjamin Smith.

Le transporteur franco-néerlandais, dont l’activité a été quasiment mise à l’arrêt par la crise du coronavirus, accuse une perte nette de 1,8 milliard d’euros au premier trimestre et affiche des perspectives très sombres jusqu’au troisième trimestre.

« Air France doit pouvoir tenir ses engagements, tout en respectant le contrat social », a réagi Farid Slimani, de l’Unsa aérien d’Air France. « On devine les suppressions d’emplois qui vont en découler », a, pour sa part, déploré Joël Rondel, secrétaire du CSE (Comité social et économique) de la compagnie régionale Hop!.

L’intersyndicale de cette filiale d’Air France a récemment accusé sa maison-mère d’avoir décidé de « sacrifier » des lignes interrégionales, « sous prétexte de non-rentabilité » et en raison des « consignes gouvernementales » en faveur des alternatives ferroviaires sur les trajets courts.

Transavia, la compagnie à bas coût d’Air France, "doit devenir la nouvelle compagnie du court-courrier d’Air France" et reprendre les vols de Hop! au départ d’Orly, affirme Joel Rondel. secrétaire du CSE de Hop! Mais Transavia "ne va pas reprendre toutes les lignes de Hop! donc il y aura un abandon de certaines lignes", redoute le délégué CGT qui s’attend à une réduction de 40% des emplois chez Hop!, soit "environ 1.200 suppressions de postes" sur les 2.700 actuels, et à la possible fermeture de plusieurs sites, dont celui de Morlaix, chargé de la maintenance de la flotte Bombardier.


Sources: AFP.

Vaccin du Coronavirus: Trump, élections, gros sous et actions boursières...

Assa Traoré va recevoir un prix aux États-Unis

Le rapport d'enquête sur le Boeing 737 Max serait défaillant

Retour en arrière pour les femmes à cause du coronavirus ?

De l'oxygène détecté pour la première fois dans l'atmosphère de Mars

Afrique: Quand les policiers abattent les chauffeurs de taxi à bout portant

Nouvelle flambée de coronavirus en Chine: Pékin adopte des mesures de guerre pour contenir la propagation

Qatar Airways, la compagnie des droits de l'homme, réduit les salaires de ses personnels étrangers pour réduire l'impact de la pandémie de Covid-19

France: alors que le secteur se rétrécit, l'empreinte mondiale d'Airbus devient un fardeau

France: accusés de racisme, des policiers manifestent sur les Champs Elysées

Covid-19: Comment une deuxième vague suscite de nouvelles craintes de pandémie aux USA

Et si la Police Nationale osait vraiment faire grève ?

Jim Keller démissionne de Intel avec effet immédiat

Le pire décrochage de Wall Street depuis le Crack boursier de mars

Coronavirus: Bombardier va licencier 600 personnes en Irlande du Nord

La NASA choisit Astrobotic pour envoyer un Rover de recherche d'eau sur la Lune

Amazon ne vous dira plus dans ses mails ce que vous avez acheté

Nouvelle tentative de lancement de la première navette SpaceX habitée, 21h22 samedi

Elon Musk et sa femme Grimes forcés par la loi de changer le prénom de leur enfant

40 pourcents de réduction du trafic chez HOP!, la filiale d'Air France

British Airways: Les passagers se plaignent des vols bondés sur les destinations européennes