(Windows NT 10.0; Win64; x64; rv:70.0) Gecko/20100101 Firefox/70.0 (compatible; Ypikaybot/1.1; + http://www.ypikay.fr/bot.php )

  France: alors que le secteur se rétrécit, l'empreinte mondiale d'Airbus devient un fardeau

Durant les douze dernières années, Airbus a élargi son empreinte dans le secteur aéronautique mondial.

Au cours des douze dernières années, Airbus SE est passé d'un planificateur européen avec une production purement locale à un fabricant mondial avec des chaînes de montage sur trois continents qui lui donnent plus de poids pour remporter des commandes dans le monde entier.

Mais alors que l’industrie aéronautique entre dans sa phase de ralentissement la plus dramatique, la société constate qu’une grande partie de ses actifs devient un véritable fardeau.

La haute direction s'est réunie lors d'une conférence téléphonique le 5 juin pour discuter de sa réponse à la crise, ont déclaré des personnes familières avec la discussion. Le PDG Guillaume Faury avait déjà prévenu qu'Airbus devait agir pour réduire les effectifs car cela saignait de l'argent. Soulignant l'urgence, l'avionneur n'a enregistré aucune nouvelle commande et seulement 24 livraisons d'avions pour le mois de mai.

Photos: Balint Porneczi/Bloomberg
Des avions d'Airbus à l'exterieur de l'usine d'assemblage de Toulouse.

Airbus a déjà réduit ses objectifs de production, s'adaptant à la nouvelle réalité au lendemain d'un blocage global des voyages qui a commencé à la mi-mars. Mais avec les compagnies aériennes prévenant qu’une reprise ne sera pas imminente, les fabricants sont confrontés à la question difficile de savoir si des coupes plus profondes seront nécessaires, également de savoir où le couperet devrait tomber en premier.

Airbus a concentré sa production sur ses plus gros marchés

"Ils doivent décider de la taille du système de production qu'ils souhaitent satisfaire à ce nouveau niveau de demande", a déclaré Sash Tusa, analyste chez Agency Partners LLC à Londres. «Le gros problème qui va se poser, est-ce qu'Airbus peut se permettre le luxe d'avoir une production dans cinq pays différents.»

Photos: Balint Porneczi/Bloomberg
Un Airbus en cours d'assemblage sur une ligne aux USA.

La France projete de poser des milliards d'euros sur la table pour sauver l'industrie aérospatiale.

Les actions en bourse de l'avionneur Airbus ont encore chûté de 1.3% à 79.93 euros lundi dernier. Cette année la baisse de l'action a déjà atteint 39%.

La demande chinoise.

Lorsque Airbus a ouvert ses portes en Chine en 2008, la chaîne d'assemblage final dans la ville de Tianjin a marqué un virage stratégique judicieux car elle a élargi l'attrait local de son modèle populaire A320. Le marché représente désormais près du quart de ses livraisons d'avions commerciaux.

La création d'une tête de pont en Asie était "probablement la plus grande décision jamais prise par Airbus en termes d'entrée sur le marché", a déclaré Sash Tusa (analyste).

Le fabricant a également transformé ses installations américaines de Mobile, en Alabama, en une ligne A320 après que la compagnie aérienne American Airlines a passé une commande majeure. Le plus petit A220, acquis par Bombardier au Canada, est également fabriqué sur le site américain.

Airbus a déclaré en avril qu'elle n'avait pas l'intention de quitter son site A220 au Canada ni la chaîne de montage de l'Alabama, qui a officiellement ouvert ses portes ce mois-ci. La présence américaine lui permet de vendre à des clients américains sans les taxes imposées sur les avions européens dans un créneau commercial en cours.

#Airbus #Toulouse #Bombardier

Vaccin du Coronavirus: Trump, élections, gros sous et actions boursières...

Assa Traoré va recevoir un prix aux États-Unis

Le rapport d'enquête sur le Boeing 737 Max serait défaillant

Retour en arrière pour les femmes à cause du coronavirus ?

De l'oxygène détecté pour la première fois dans l'atmosphère de Mars

Afrique: Quand les policiers abattent les chauffeurs de taxi à bout portant

Nouvelle flambée de coronavirus en Chine: Pékin adopte des mesures de guerre pour contenir la propagation

Qatar Airways, la compagnie des droits de l'homme, réduit les salaires de ses personnels étrangers pour réduire l'impact de la pandémie de Covid-19

France: alors que le secteur se rétrécit, l'empreinte mondiale d'Airbus devient un fardeau

France: accusés de racisme, des policiers manifestent sur les Champs Elysées

Covid-19: Comment une deuxième vague suscite de nouvelles craintes de pandémie aux USA

Et si la Police Nationale osait vraiment faire grève ?

Jim Keller démissionne de Intel avec effet immédiat

Le pire décrochage de Wall Street depuis le Crack boursier de mars

Coronavirus: Bombardier va licencier 600 personnes en Irlande du Nord

La NASA choisit Astrobotic pour envoyer un Rover de recherche d'eau sur la Lune

Amazon ne vous dira plus dans ses mails ce que vous avez acheté

Nouvelle tentative de lancement de la première navette SpaceX habitée, 21h22 samedi

Elon Musk et sa femme Grimes forcés par la loi de changer le prénom de leur enfant

40 pourcents de réduction du trafic chez HOP!, la filiale d'Air France

British Airways: Les passagers se plaignent des vols bondés sur les destinations européennes